LA PETITE BARBARE ASTRID MANFREDI

Un de mes livres de l'été, à lire parce qu'il griffe, charrie, subjugue, donne à rire, émeut aussi beaucoup. Un livre dont les pages se sauvent et s'envolent du bitume trop chaud des villes et réussit à saisir ce fugace moment que l'on appelle espérance, une brindille humide ravinée par la pluie dans la rue, et qui se débat pour ne pas entrer toute crue dans les égouts. On voudrait la ramasser et la mettre à sécher, un peu juste le temps qu'elle retrouve des forces.

Écrire commentaire

Commentaires : 0